Je ne sais pas coudre de masques, mais je sais écouter !

Solidarité d'entrepreneurs confinés

Odoo • Image et Texte

"Allô, Madame BRAVO"

Ligne d'écoute dédiée aux entrepreneurs

Le confinement commence à peser.

Des lignes d'écoute s'ouvrent pour les citoyens.

Les entrepreneurs ont des besoins et des difficultés spécifiques.

 



Nous sommes confinés.


Dès le début de ce que nous appelons maintenant le COVID-19 ou "la crise" sans plus de détails, j'ai vu pulluler les offres de webinaires en tout genre, offres spéciales et autres propositions de services offerts.


Assez vite, après l'annonce des premières mesures de confinement, j'ai réfléchi à l'impact de cette crise et ce que je pouvais proposer à mes clients.

Ma réflexion m'a guidée vers ma mission : accompagner les entrepreneurs pour leur permettre de grandir et s'épanouir en s'alignant avec leur entreprise. Je leur permets une prise de recul ou de conscience, je leur ouvre des portes, ...


Mes ateliers, formations, conférences ou autres "rassemblements" étaient annulés. 

 

J'ai appelé mes clients pour prendre de leurs nouvelles, cela me paraissait prioritaire. Spontanément ceux-ci m'ont dit préférer suspendre leur suivi et attendre de me revoir en vrai. Les connaissant, je sais qu'ils se nourriront de réflexions diverses que nous pourront partager lorsque nous serons déconfinés.

Je me suis alors lancée dans du travail de fond lorsque je ne m’occupais pas de mes enfants.

Pourtant, j’avais un manque. Autour de moi, je voyais apparaître une forte solidarité, plusieurs entrepreneures abandonnant leur activité pour coudre des masques.

Je me sentais impuissante : je ne sais pas coudre de masques.

Puis, en regardant le Journal Télévisé, j’ai appris que des lignes d’écoute étaient créées pour permettre aux citoyens de se confier, de parler de leurs peurs, de leurs difficultés, d’être épauler durant cette crise.

L’appel que j’ai donné à l’un de mes clients m’a décidée : je ne sais pas coudre de masques, mais je sais écouter.

La formule « Allô, Madame BRAVO » résonnait dans ma tête. Elle a trouvé un sens. Elle sera l’expression de ma solidarité envers d’autres entrepreneurs.

Je ne suis pas thérapeute. Je ne suis pas psychologue. Je ne suis pas psychiatre.

Je suis entrepreneur. Je suis formée à plusieurs techniques liées à la communication, à la thérapie et au coaching. Je suis empathique. Je suis bénévole. Je suis motivée. Je suis prête à écouter réellement. J’ai envie d’offrir de mon temps pour soutenir. J’ai envie de partager mon énergie positive à ceux qui en ont moins. Je crois au fait que donner me permettra de recevoir.

Et vous ?

Comment voyez-vous la solidarité ?

Qu’avez-vous envie de partager avec d’autres, qui vous corresponde ?